Sites-PB_FR-Site


Vêtements : peut-on consommer en étant plus responsable ?

Nul ne peut ignorer aujourd’hui l’impact de notre consommation sur l’environnement, que cela soit d’un point de vue écologique, social, économique ou sanitaire. Nos achats ont des conséquences sur la planète et sur notre bien-être à tous et l’industrie textile est bien souvent montrée du doigt. Dans ce contexte, faire rimer mode et environnement n’est pas toujours simple. Il existe pourtant quelques bonnes pratiques pour consommer nos vêtements de manière plus responsable. Comment ? On vous dit tout !


Trier ses vêtements, un premier geste responsable

Saviez-vous qu’en France seulement 20 à 30 % des vêtements qui constituent nos vestiaires sont portés ? Et que, par conséquent 70 à 80 % des pantalons, jupes, robes, pulls et autres tenues ne sortent jamais des placards ? Si nous ne figurons pas parmi les plus mauvais élèves (la Belgique remportant la palme avec seulement 12 % de vêtements portés), nous ne sommes pas non plus les plus économes. Effectuer le tri de son dressing s’impose donc tout naturellement comme le premier geste responsable. Un classement efficace permettra de distinguer les vêtements que l’on souhaite garder, ceux qu’on ne porte plus et qui peuvent être revendus et enfin, ceux que l’on va pouvoir donner. Bien sûr, rien ne se jette !


Repenser sa manière de consommer la mode

Le tri permet aussi de réfléchir à ses actes d’achat. Il incite à se questionner sur sa façon de consommer, à comprendre ses erreurs et à déterminer pourquoi tel ou tel vêtement sommeille depuis si longtemps dans son dressing. Vous l’aurez compris, consommer la mode de manière plus responsable, c’est aussi se poser les bonnes questions afin de déterminer ce qui nous correspond vraiment (coupe, coloris, etc.). Une bonne manière d’éviter les erreurs de casting !


Consommer responsable, c’est aussi s’habiller plus vert

Acheter et porter des vêtements à l’impact limité sur l’environnement est également une manière plus responsable de consommer. La composition du vêtement, les labels textiles, le lieu de fabrication, etc., sont autant de critères pouvant vous aider à faire le bon choix. 

Dans une logique responsable, les fibres naturelles comme la laine, le coton, le lin, etc., sont à privilégier. Une fabrication en France ou en Europe, où les normes de production sont strictes et les distances de transport plus courtes donc moins polluantes, est aussi à favoriser.

Bien sûr, pour permettre aux consommateurs d’acheter plus responsable, il faut évidemment produire de manière plus responsable !


Opter pour des marques engagées

Ce choix, nous l’avons fait chez Petit Bateau : en produisant nos vêtements depuis notre usine de Troyes - ville de naissance de la marque en 1893 -, mais aussi en Tunisie et au Maroc, où l’usine est pleinement engagée dans une démarche environnementale.

Pour favoriser une consommation plus responsable, des programmes de « seconde vie » ont été élaborés permettant aux vêtements de continuer à vivre de grandes aventures. Pas question, par exemple, de se débarrasser d’un Petit Bateau au moindre accroc ou tâche disgracieuse ! La série de petites vidéos intitulée « j’ai pas fait exprès » délivre 1001 astuces pour réparer et customiser les vêtements Petit Bateau tâchés, abîmés ou déchirés. Nul doute qu’ils feront encore le bonheur d’une petite sœur, d’un petit frère, d’un cousin ou d’une petite copine.

Dans la même veine, la marque a développé une application pour que chacun puisse revendre ses Petit Bateau. Il suffit d’entrer dans la communauté pour partager et échanger en toute simplicité. Les Petit Bateau voguent de main en main, traversent le temps et habillent des générations d’enfants, sans jamais bouger d’un fil ! 

Voilà de belles initiatives pour consommer de manière plus responsable, ne trouvez-vous pas ?